24 juillet 2009

EGOTRIP du Jour: JOURNALISTE à la radio AFRICA N°1 ;)

Ben oui faut bien que je me la pète, après tout c'est le principe du blog, l'EGOTRIP à fond!!!
Alors je vais donner quelques détails sur ce que je fais;
Depuis le 1er juillet et ceci jusqu'au 30 septembre, je travaille avec Anasthasie TUDIESHE dans son émission AFRICAMIX
C'est une émission quotidienne sur la radio AFRICA N°1(107.5 FM) du lundi au vendredi, de 14h 30 à 17h30.
Tout l'après-midi, les auditeurs peuvent y entendre des musiques d'Afrique et afro « descendantes » et des interviews :
- Le portrait de personnalités afro-antillaises sous forme de feuilleton
- L'intervention d'un psycho-sexo thérapeute qui répond aux questions des auditeurs
- Un Mix de Dj
- Et la découverte de nouveaux lieux, nouveaux modes de consommation, ou de personnalités « juniors» hors du commun (jeunes entrepreneurs afro-antillais de 25 à 35 ans ) et selon l’actualité, l’intervention de spécialistes (François Durpaire pendant la campagne électorale américaine, un historien pour raconter l'histoire des Grands lacs, ou celle de Madagascar, ou encore de la Guadeloupe...).
Moi je m'occupe de rechercher les sujets, de contacter les artistes, les attachés de presse et les organisateurs d' évènements, j'organise le planning et me procure les dossiers de presse pour la préparation des interviews.
Depuis 3 semaines, je travaille sur une série de reportages que je mène avec ma collègue stagière Charlène sur des lieux et évènements divers.
Ainsi on a couvert le festival de Jazz les Arènes de Montmartre, l'exposition en hommage à Michael Jackson chez DOrothy's gallery, Le Cinéma au clair de lune ou encore le restaurant La Jungle.
Ces reportages demandent beaucoup de travail et de temps puisqu'il faut se rendre sur place, faire des micro-trottoirs, interviewer les personnes directement concernées avant de tout monter et mixer en plus de trouver le fil conducteur du rush et les sons que l'on souhaite ajouter. C fatiguant ms le résultat est super sympa.
Par ailleurs, le coodinateur d'antenne (sorte de rédacteur en chef) nous demande aussi de rédiger des papiers à enregistrer et qui sont envoyés à Libreville en vue d'être diffusés.
Aujourd'hui, je dois traiter les derniers coups d'Etat en Afrique.
J'adore!! c mon créneau.
ça me passionne ms le style d'écriture du journalisme radio est franchement pas facile mais je vais faire mes preuves.
Je m'investis à fond et passionnément!!!

PS: Je passerais à la télé sur la chaîne TÉLÉSUD
Im so PROUD j'en ai besoin en ce moment tellement je suis dégoutée je viens de me rendre compte que finalement l'amitié ne vaut pas plus que l'amour tout est illusions, hypocrisie, faux semblants, néant!!!

FUCK


EGOTRIP du Jour: JOURNALISTE à la radio AFRICA N°1 ;)

Ben oui faut bien que je me la pète, après tout c'est le principe du blog, l'EGOTRIP à fond!!!
Alors je vais donner quelques détails sur ce que je fais;
Depuis le 1er juillet et ceci jusqu'au 30 septembre, je travaille avec Anasthasie TUDIESHE dans son émission AFRICAMIX
C'est une émission quotidienne sur la radio AFRICA N°1(107.5 FM) du lundi au vendredi, de 14h 30 à 17h30.
Tout l'après-midi, les auditeurs peuvent y entendre des musiques d'Afrique et afro « descendantes » et des interviews :
- Le portrait de personnalités afro-antillaises sous forme de feuilleton
- L'intervention d'un psycho-sexo thérapeute qui répond aux questions des auditeurs
- Un Mix de Dj
- Et la découverte de nouveaux lieux, nouveaux modes de consommation, ou de personnalités « juniors» hors du commun (jeunes entrepreneurs afro-antillais de 25 à 35 ans ) et selon l’actualité, l’intervention de spécialistes (François Durpaire pendant la campagne électorale américaine, un historien pour raconter l'histoire des Grands lacs, ou celle de Madagascar, ou encore de la Guadeloupe...).
Moi je m'occupe de rechercher les sujets, de contacter les artistes, les attachés de presse et les organisateurs d' évènements, j'organise le planning et me procure les dossiers de presse pour la préparation des interviews.
Depuis 3 semaines, je travaille sur une série de reportages que je mène avec ma collègue stagière Charlène sur des lieux et évènements divers.
Ainsi on a couvert le festival de Jazz les Arènes de Montmartre, l'exposition en hommage à Michael Jackson chez DOrothy's gallery, Le Cinéma au clair de lune ou encore le restaurant La Jungle.
Ces reportages demandent beaucoup de travail et de temps puisqu'il faut se rendre sur place, faire des micro-trottoirs, interviewer les personnes directement concernées avant de tout monter et mixer en plus de trouver le fil conducteur du rush et les sons que l'on souhaite ajouter. C fatiguant ms le résultat est super sympa.
Par ailleurs, le coodinateur d'antenne (sorte de rédacteur en chef) nous demande aussi de rédiger des papiers à enregistrer et qui sont envoyés à Libreville en vue d'être diffusés.
Aujourd'hui, je dois traiter les derniers coups d'Etat en Afrique.
J'adore!! c mon créneau.
ça me passionne ms le style d'écriture du journalisme radio est franchement pas facile mais je vais faire mes preuves.
Je m'investis à fond et passionnément!!!

PS: Je passerais à la télé sur la chaîne TÉLÉSUD
Im so PROUD j'en ai besoin en ce moment tellement je suis dégoutée je viens de me rendre compte que finalement l'amitié ne vaut pas plus que l'amour tout est illusions, hypocrisie, faux semblants, néant!!!

FUCK


23 juillet 2009

Coup de flip'

J'écris car je suis dépitée...

Aujourd'hui en prenant le métro à Bastille, je me suis posée cette question: Suis-je abonnée aux rencontres éphémères?
Suis-je condamnée à éprouver uniquement ces courts élans d'affinités qui se nouent entre deux personnes étrangères mais qui n'aboutissent à rien?
Ce triste instant de fatalité m'a vraiment perturbé parce que j'ai tout de suite su que la réponse était OUI.
Pour moi, il est clair que je n'ai aucune chance de trouver l'homme qui me fera rêver et aimer entièrement, pleinement, totalement!
Pourtant, Je suis une grande romantique!!! je fonds pour les histoires d'amour super Kitsch que fait si bien le cinéma Bollywoodien, et j'ai un désir puéril immense et profondément sincère de rencontrer un homme comme ceux qu'incarne SHAHRUK KHAN dans ses films: un homme passionné, plein d'assurance, drôle, tragique et pudique.

Mais aussi triste que cela puisse paraître, je suis vraiment pessimiste et pense qu'il est pratiquement impossible que je trouve une telle personne. Et je ne sais pas si cela est dû à une malédiction (c mon côté un peu superstitieux lié à ma croyance en Dieu) ou si à force de croire que ce n'est pas possible et bien ça finit pas être vraiment impossible!
Et ce dernier mois j'ai cumulé les rencontres; entre cet asiatique rencontré un midi sur la place de la Bastille, cet artiste sr le net, et ce charmant américain avec qui je me suis retrouvée à partager le parapluie durant le concert de Mina Agossi.
Toutes ces rencontres ce sont soldées par un échec cuisant; un qui avoue être dans une relation bizarre non terminée, l'autre qui donne plus de nouvelles du jour au lendemain et le dernier (comme par hasard le PLUS intéressant) n'ose pas me demander plus et on se quitte sans en avoir envie sur un: "bonne fin de soirée!"
Et me voilà retomber dans la léthargie totale...
Je ne sens plus rien. Je suis dans un état végétatif et commence à être blasée et aigrie!
Je ne veux plus que l'on m'aborde, je ne veux plus que l'on m'approche parce que chaque fois je ressens dans mon coeur un immense espoir et une joie indescriptible de rencontrer enfin un autre... Mais cette joie se trouve très vite étouffée.
Je ne sais pas quoi penser, j'aimerais comprendre et me remettre en question mais comment le faire étant donné que rien ne commence.
Je sais juste que j'ai la fâcheuse tendance à attirer les fuckeurs à 2 balles, les cas socs ou les pas beaux du tout! et le comble du comble, en ce moment un ancien élève du collège où j'étais surveillante me fait du rentre dedans en pensant que je l'aiderais à faire de lui un homme (si si vous voyez ce que je veux dire lol)
Bref, tout ça pour dire que depuis un peu plus de trois semaines, je n'ai aucune idée de ce qui se passe mais j'ai bien l'impression d'attirer un peu plus la gent masculine. Et moi qui souffre de jour en jour d'être une catherinette ben je suis vraiment contente, ça me rassure un (tout petit)peu mais je suis si INSATISFAITE.
OK je fais super dalleuse lol ms bon jusqu'à présent je jouais la carte de la fille qui s'en fout d'être seule, pensant que ça viendrait tout seul et voilà où ça m'a mené.
A rien, mais alors STRICTEMENT à rien. Si ce n'est de galérer certains soirs puisqu'on ne peut jamais compter sur les copines!

Pourtant, depuis que je travaille à la radio, je me sens poussée des ailes.
Pour la 1ère fois de ma vie, je sais vraiment ce que je veux faire. Même si le chemin sera long et tortueux (entre les concours d'école de journalisme hyper sélectifs, la masse de travail demandé et ls coups bas entre collègues) je ne flaibirais pas!
Et je crois que ça se ressent, je voudrais être forte et aussi optimiste que je le suis en ce qui concerne ma réussite professionnelle que ma vie sentimentale mais il faut le dire les hommes sont loin d'être téméraires aujourd'hui! Ils n'osent plus entreprendre, ils ne savent plus comment se comporter. Du cp, beaucoup d'netre eux tapent des phases stratégiques super nulles qui ressemblent plus à du vice qu'à autre chose.
Et je me refuse à aborder un homme ce n'est pas dans mon tempérament (tout en sachant que si je le faisais où moins je suis sûr d'être potentiellement avec la personne de mon choix et non d'être choisi par le moins pire des mecs) alors j'attends, j'attends mon RAJ (prince en hindi lol je fais un jeu de mots par rapport aux films bollywood! je suis pas le genre de filles pathétiques, soumises et naïves qui elles n'ont pas de mal à trouver leur prince puisque c'est le genre baratineur et il concerne bien 3/4 des hommes)

Donc j'attends j'espère pas trop longtemps!!! mais j'attends et me lamente sur mon blog j'ai que ça à faire il est 20h50 je vis toujours chez mes parents I feel bad ashamed I am not FULFILLED.


Coup de flip'

J'écris car je suis dépitée...

Aujourd'hui en prenant le métro à Bastille, je me suis posée cette question: Suis-je abonnée aux rencontres éphémères?
Suis-je condamnée à éprouver uniquement ces courts élans d'affinités qui se nouent entre deux personnes étrangères mais qui n'aboutissent à rien?
Ce triste instant de fatalité m'a vraiment perturbé parce que j'ai tout de suite su que la réponse était OUI.
Pour moi, il est clair que je n'ai aucune chance de trouver l'homme qui me fera rêver et aimer entièrement, pleinement, totalement!
Pourtant, Je suis une grande romantique!!! je fonds pour les histoires d'amour super Kitsch que fait si bien le cinéma Bollywoodien, et j'ai un désir puéril immense et profondément sincère de rencontrer un homme comme ceux qu'incarne SHAHRUK KHAN dans ses films: un homme passionné, plein d'assurance, drôle, tragique et pudique.

Mais aussi triste que cela puisse paraître, je suis vraiment pessimiste et pense qu'il est pratiquement impossible que je trouve une telle personne. Et je ne sais pas si cela est dû à une malédiction (c mon côté un peu superstitieux lié à ma croyance en Dieu) ou si à force de croire que ce n'est pas possible et bien ça finit pas être vraiment impossible!
Et ce dernier mois j'ai cumulé les rencontres; entre cet asiatique rencontré un midi sur la place de la Bastille, cet artiste sr le net, et ce charmant américain avec qui je me suis retrouvée à partager le parapluie durant le concert de Mina Agossi.
Toutes ces rencontres ce sont soldées par un échec cuisant; un qui avoue être dans une relation bizarre non terminée, l'autre qui donne plus de nouvelles du jour au lendemain et le dernier (comme par hasard le PLUS intéressant) n'ose pas me demander plus et on se quitte sans en avoir envie sur un: "bonne fin de soirée!"
Et me voilà retomber dans la léthargie totale...
Je ne sens plus rien. Je suis dans un état végétatif et commence à être blasée et aigrie!
Je ne veux plus que l'on m'aborde, je ne veux plus que l'on m'approche parce que chaque fois je ressens dans mon coeur un immense espoir et une joie indescriptible de rencontrer enfin un autre... Mais cette joie se trouve très vite étouffée.
Je ne sais pas quoi penser, j'aimerais comprendre et me remettre en question mais comment le faire étant donné que rien ne commence.
Je sais juste que j'ai la fâcheuse tendance à attirer les fuckeurs à 2 balles, les cas socs ou les pas beaux du tout! et le comble du comble, en ce moment un ancien élève du collège où j'étais surveillante me fait du rentre dedans en pensant que je l'aiderais à faire de lui un homme (si si vous voyez ce que je veux dire lol)
Bref, tout ça pour dire que depuis un peu plus de trois semaines, je n'ai aucune idée de ce qui se passe mais j'ai bien l'impression d'attirer un peu plus la gent masculine. Et moi qui souffre de jour en jour d'être une catherinette ben je suis vraiment contente, ça me rassure un (tout petit)peu mais je suis si INSATISFAITE.
OK je fais super dalleuse lol ms bon jusqu'à présent je jouais la carte de la fille qui s'en fout d'être seule, pensant que ça viendrait tout seul et voilà où ça m'a mené.
A rien, mais alors STRICTEMENT à rien. Si ce n'est de galérer certains soirs puisqu'on ne peut jamais compter sur les copines!

Pourtant, depuis que je travaille à la radio, je me sens poussée des ailes.
Pour la 1ère fois de ma vie, je sais vraiment ce que je veux faire. Même si le chemin sera long et tortueux (entre les concours d'école de journalisme hyper sélectifs, la masse de travail demandé et ls coups bas entre collègues) je ne flaibirais pas!
Et je crois que ça se ressent, je voudrais être forte et aussi optimiste que je le suis en ce qui concerne ma réussite professionnelle que ma vie sentimentale mais il faut le dire les hommes sont loin d'être téméraires aujourd'hui! Ils n'osent plus entreprendre, ils ne savent plus comment se comporter. Du cp, beaucoup d'netre eux tapent des phases stratégiques super nulles qui ressemblent plus à du vice qu'à autre chose.
Et je me refuse à aborder un homme ce n'est pas dans mon tempérament (tout en sachant que si je le faisais où moins je suis sûr d'être potentiellement avec la personne de mon choix et non d'être choisi par le moins pire des mecs) alors j'attends, j'attends mon RAJ (prince en hindi lol je fais un jeu de mots par rapport aux films bollywood! je suis pas le genre de filles pathétiques, soumises et naïves qui elles n'ont pas de mal à trouver leur prince puisque c'est le genre baratineur et il concerne bien 3/4 des hommes)

Donc j'attends j'espère pas trop longtemps!!! mais j'attends et me lamente sur mon blog j'ai que ça à faire il est 20h50 je vis toujours chez mes parents I feel bad ashamed I am not FULFILLED.


12 juillet 2009

retour

Hey me revoilà!!!!

Enfin j'ai eu le courage de revenir sur mon blog et d'y consacrer à nouveau un peu de temps.
Croyez moi c'était très difficile entre mon départ en vacances dans les îles grecques, les heures supp' au travail et le début de mon stage de journalisme à la radio Africa n°1, j'étais un peu overbookée.
Pourtant j'avais des choses à dire et il s'est passé tellement de choses....
Ce qui m'a fait revenir sur mon blog, c'est un fait divers qui me révolte et me rappelle la sinistre affaire des membres de l'association de l'arche de Zoé au Tchad.
Je parle du cas de Florence Cassez, une jeune femme française condamnée à 60 ans de prison au Mexique pour complicité d'enlèvements.
Son incarcération a provoqué une levée de boucliers dans les grands médias et la diplomatie en France.
Telle Ingrid Bétancourt mais cette fois-ci anonyme, on tente de venir au secours de cette femme "innocente" qui risque de vivre le reste de sa vie dans des conditions inhumaines, au fond d'une cellule pourrie de Mexico. Sans même avoir examiné les éléments de l'enquête, les journalistes ont bien évidement déjà choisi leur camp, cette femme est victime d'une terrible erreur judiciaire.
C'est vrai quoi dans des pays du Sud aussi corrompus que le Mexique et le Tchad, pourquoi tenir compte de la sentence puisque la justice ne vaut absolument rien.
D'autant plus que les lois sont ignorées par les chefs de cartels mexicains ou encore par les chefs rebelles dans le cas du Tchad. Alors doit-on respecter ces lois? Doit-on considérer ces États quasi anarchiques?
Eh bien moi je dis que oui!!!
Cette situation me dégoûte car l'histoire de Florence Cassez qui s'apparente à un mauvais téléfilm de 13h30 sur M6 dévoile vraiment le mépris des pays occidentaux pour ces Etats et cette satanée persistance d'un sentiment de supériorité de la part de certains blancs.
Franchement qui veut croire que Florence Cassez est innocente? je trouve que c'est vraiment se foutre de la gueule du monde!
Est-elle le genre de fille suffisamment naïve pour croire que son compagnon (qui par ailleurs a proclamé l'innocence de sa Bonnie) partait tous les matins au bureau alors qu'en réalité il était spécialiste dans le rapt de personnes qu'il planquait chez lui. Et comble du hasard (de chance ou de malchance?) lors de l'arrestation de ce monsieur, Florence Cassez se trouvait chez lui afin de récupérer ses affaires suite à leur rupture.
Je serais la première à vouloir croire en son innocence mais en l'occurence ce n'est pas le cas, je ne pense que la police mexicaine soit une police fiable et juste mais vu la politique du président Felipe Calderon qui joue à fond la répression et cherche à maximiser la prise de gros poissons pour en faire des exemples (et surtout de garantie qu'il mène à bien une de ses promesses électorales, celle d'éradiquer le trafic de drogue), je ne crois pas que Florence Cassez soit mêlée à cette histoire par hasard!
L'attitude des journalistes qui s'interrogent uniquement sur les failles de l'accusation au lieu de mettre toute la lumière sur ce banal et tragique évènement dans son entier, enlève toute crédibilité à un Etat du sud comme le Mexique et souligne un mépris total et général pour les lois et le caractère souverain des Etats en voie de développement. La propre intervention du président Sarkozy vient illustrer cela. Si les chefs d'Etat occidentaux contestent l'autorité de ces Etats comment pourront-ils vaincrent leurs hors la loi au sein de leur propre territoire?
Mais ce qui me tue le plus c'est l'attitude de ces blancs qui arrivent en terre inconnue et se croient tout permis! comme si une immunité leur était accordée grâce à leur couleur de peau.
Au nom de quoi? de qui? les membres de l'arche de zoé se sont permis d'arracher 103 petits tchadiens de leurs familles, de leur village, de leur pays pour les placer chez des couples en manque d'enfants.
Ce que les gens ne comprennent pas, c'est que ce qui nous paraît insupportable et insurmontable ne l'est pas forcément pour les autres, il faut cessez de voir le monde avec ses propres schèmes, il faut dépasser la vision ethnocentrique.
Il aurait suffit que Eric Breteau et ses acolytes regardent l'excellentissime "Va vis et deviens" pour comprendre ce que je veux dire. Le personnage principal un petit éthiopien chrétien sauvé lors de l'opération Moïse est adopté par une famille israélienne, on y voit ses difficultés d'adaptation car sa mère lui manque, son environnement lui manque et il ne veut pas perdre son identité. Alors on le voit dormir par terre au lieu de se blottir dans la grosse couette du lit deux places de sa nouvelle chambre, on le voit s'enfuir en sortant de l'école pour se rendre dans un petit parc où il retire ses baskets et ses chaussettes pour marcher pieds nus et se remémore son passé quelque part en Ethiopie.
Je ne dis pas qu'il faut laisser ses enfants dans leur misère mais les arracher à leur entourage est criminel et je ne connais pas d'ONG dont le but est de résoudre les problèmes d'un pays en expatriant les enfants. Au contraire elles cherchent avant tout des solutions sur place!
Bref quand quelqu'un décide de se rendre dans un pays, il doit en respecter les lois et si il ne le fait pas il doit en subir les conséquences. Quitte à en payer le prix fort. L'Etat gouverné par une droite décomplexée ne se gêne pas pour prôner sa moindre participation dans l'économie mais pour ingérer dans la vie des gens c'est le plus fort; on n'a plus de droit de fumer, manger, blaguer sr Sarkozy ms en cas de pépins compter sur lui pour vous sauver.
Quelle infantilisation et prétention!.
Ceci dit après ce coup de gueule, j'ai tout de même une pensée pour cette jeune étudiante française emprisonnée en Iran pour avoir envoyer des images lors des manifestations anti-Ahmadinejad, je lui souhaite tout le courage du monde pour surmonter cette épreuve.
En tout cas ce qu'elle a fait valait quelque chose.

retour

Hey me revoilà!!!!

Enfin j'ai eu le courage de revenir sur mon blog et d'y consacrer à nouveau un peu de temps.
Croyez moi c'était très difficile entre mon départ en vacances dans les îles grecques, les heures supp' au travail et le début de mon stage de journalisme à la radio Africa n°1, j'étais un peu overbookée.
Pourtant j'avais des choses à dire et il s'est passé tellement de choses....
Ce qui m'a fait revenir sur mon blog, c'est un fait divers qui me révolte et me rappelle la sinistre affaire des membres de l'association de l'arche de Zoé au Tchad.
Je parle du cas de Florence Cassez, une jeune femme française condamnée à 60 ans de prison au Mexique pour complicité d'enlèvements.
Son incarcération a provoqué une levée de boucliers dans les grands médias et la diplomatie en France.
Telle Ingrid Bétancourt mais cette fois-ci anonyme, on tente de venir au secours de cette femme "innocente" qui risque de vivre le reste de sa vie dans des conditions inhumaines, au fond d'une cellule pourrie de Mexico. Sans même avoir examiné les éléments de l'enquête, les journalistes ont bien évidement déjà choisi leur camp, cette femme est victime d'une terrible erreur judiciaire.
C'est vrai quoi dans des pays du Sud aussi corrompus que le Mexique et le Tchad, pourquoi tenir compte de la sentence puisque la justice ne vaut absolument rien.
D'autant plus que les lois sont ignorées par les chefs de cartels mexicains ou encore par les chefs rebelles dans le cas du Tchad. Alors doit-on respecter ces lois? Doit-on considérer ces États quasi anarchiques?
Eh bien moi je dis que oui!!!
Cette situation me dégoûte car l'histoire de Florence Cassez qui s'apparente à un mauvais téléfilm de 13h30 sur M6 dévoile vraiment le mépris des pays occidentaux pour ces Etats et cette satanée persistance d'un sentiment de supériorité de la part de certains blancs.
Franchement qui veut croire que Florence Cassez est innocente? je trouve que c'est vraiment se foutre de la gueule du monde!
Est-elle le genre de fille suffisamment naïve pour croire que son compagnon (qui par ailleurs a proclamé l'innocence de sa Bonnie) partait tous les matins au bureau alors qu'en réalité il était spécialiste dans le rapt de personnes qu'il planquait chez lui. Et comble du hasard (de chance ou de malchance?) lors de l'arrestation de ce monsieur, Florence Cassez se trouvait chez lui afin de récupérer ses affaires suite à leur rupture.
Je serais la première à vouloir croire en son innocence mais en l'occurence ce n'est pas le cas, je ne pense que la police mexicaine soit une police fiable et juste mais vu la politique du président Felipe Calderon qui joue à fond la répression et cherche à maximiser la prise de gros poissons pour en faire des exemples (et surtout de garantie qu'il mène à bien une de ses promesses électorales, celle d'éradiquer le trafic de drogue), je ne crois pas que Florence Cassez soit mêlée à cette histoire par hasard!
L'attitude des journalistes qui s'interrogent uniquement sur les failles de l'accusation au lieu de mettre toute la lumière sur ce banal et tragique évènement dans son entier, enlève toute crédibilité à un Etat du sud comme le Mexique et souligne un mépris total et général pour les lois et le caractère souverain des Etats en voie de développement. La propre intervention du président Sarkozy vient illustrer cela. Si les chefs d'Etat occidentaux contestent l'autorité de ces Etats comment pourront-ils vaincrent leurs hors la loi au sein de leur propre territoire?
Mais ce qui me tue le plus c'est l'attitude de ces blancs qui arrivent en terre inconnue et se croient tout permis! comme si une immunité leur était accordée grâce à leur couleur de peau.
Au nom de quoi? de qui? les membres de l'arche de zoé se sont permis d'arracher 103 petits tchadiens de leurs familles, de leur village, de leur pays pour les placer chez des couples en manque d'enfants.
Ce que les gens ne comprennent pas, c'est que ce qui nous paraît insupportable et insurmontable ne l'est pas forcément pour les autres, il faut cessez de voir le monde avec ses propres schèmes, il faut dépasser la vision ethnocentrique.
Il aurait suffit que Eric Breteau et ses acolytes regardent l'excellentissime "Va vis et deviens" pour comprendre ce que je veux dire. Le personnage principal un petit éthiopien chrétien sauvé lors de l'opération Moïse est adopté par une famille israélienne, on y voit ses difficultés d'adaptation car sa mère lui manque, son environnement lui manque et il ne veut pas perdre son identité. Alors on le voit dormir par terre au lieu de se blottir dans la grosse couette du lit deux places de sa nouvelle chambre, on le voit s'enfuir en sortant de l'école pour se rendre dans un petit parc où il retire ses baskets et ses chaussettes pour marcher pieds nus et se remémore son passé quelque part en Ethiopie.
Je ne dis pas qu'il faut laisser ses enfants dans leur misère mais les arracher à leur entourage est criminel et je ne connais pas d'ONG dont le but est de résoudre les problèmes d'un pays en expatriant les enfants. Au contraire elles cherchent avant tout des solutions sur place!
Bref quand quelqu'un décide de se rendre dans un pays, il doit en respecter les lois et si il ne le fait pas il doit en subir les conséquences. Quitte à en payer le prix fort. L'Etat gouverné par une droite décomplexée ne se gêne pas pour prôner sa moindre participation dans l'économie mais pour ingérer dans la vie des gens c'est le plus fort; on n'a plus de droit de fumer, manger, blaguer sr Sarkozy ms en cas de pépins compter sur lui pour vous sauver.
Quelle infantilisation et prétention!.
Ceci dit après ce coup de gueule, j'ai tout de même une pensée pour cette jeune étudiante française emprisonnée en Iran pour avoir envoyer des images lors des manifestations anti-Ahmadinejad, je lui souhaite tout le courage du monde pour surmonter cette épreuve.
En tout cas ce qu'elle a fait valait quelque chose.