27 mai 2009

POST SCRIPTUM: Célib' à 25 ans

Bien que cela m'a grandement affecté, je tiens à relayer la critique (sévère) de ma petite soeur vis à vis de l'article : "Célib à 25 ans".
Bon je dois l'avouer, les seules personnes qui font preuve d'objectivité à mon égard, ce sont les membres de ma famille!
Contrairement à mes copines, ma mère me dit toujours lorsque je prends 3 kilos en l'espace d'une semaine!! Mais les critiques (au sens donner son point de vue) les + objectives viennent de mes 2 petites soeurs!!! Entre nous pas de faux semblants. On se dit les choses clairement, franchement, avec beaucoup (Trop?) de sincérité. A tel point que des fois, ça tombe dans la vraie méchanceté. Mais bon comme on dit: "Qui châtie bien, aime bien"
Donc ma petite soeur pense que cette article est une véritable nullité, plat, sans intérêt car le sujet est vu, revu, déjà vu, surexploité, retourné dans tous les sens. Bref aucune originalité, humour pas très recherché et surtout elle n'aime pas ma syntaxe! D'après elle, je fais des phrases bien trop courtes afin de cacher la médiocrité de mon style!
N'étant pas écrivaine, je ne prétends même pas avoir de style d'écriture!!
Donc, JOJO je tiens à te dire que OUI je n'ai rien à voir avec l'excellent BEIGDEBER qui manie le décalage, l'ironie et l'humour à souhait, OUI je n'ai pas la fantaisie d'une Carrie Bradshaw et encore moins le ton sarcastiquement drôle du blog "journal d'une connasse" (une fille trop marrante qui parle de sa vie de conasse (?) lol).
Mais traiter de sujets aussi superficiels et inintéressants que l'amour et les fringues et bien c'est difficile pour moi, j'ai aucune inspiration.
Enfin, je dis ça alors que je suis super romantique et que je kiffe grave la mode.
Mais consacrer son temps à en parler, ça doit être tellement usant et abrutissant!!
Quel accomplissement peut-on trouver à assister à chaque saison aux défilés, aux nouvelles tendances? à blablater sur le mec qui n'a pas rappellé, de celui qui ne paye pas au 1er rdv etc... . Toutefois, j'en parle!
Ce n'est certainement pas mon sujet principal ms ça me concerne et si je le fais, c'est parce qu' il y a des mécanismes qui se déroulent dans la société, qui nous échappent et nous touchent directement, indépendamment de notre volonté (?). En tout cas, prendre conscience de cela, en les écrivant sur ce blog, pour moi, c'est déjà essayer de s'en défaire!
Alors voilà grâce à ma soeur, je vais faire ma RELOU et parler que de choses sérieuses parce qu' au moins je peux me mettre en mode dissertation et ça je MAÎTRISE!

PS: IMPOSSIBLE obligé je parlerais d'amour !!!! c trop beau l'amour.
et puis c'est le principal rapport qui lie les hommes et les femmes. Il conditionne et favorise donc les inégalités de "sexe" :) et les problème de genre, la question du féminisme etc... que de choses intéressants!

POST SCRIPTUM: Célib' à 25 ans

Bien que cela m'a grandement affecté, je tiens à relayer la critique (sévère) de ma petite soeur vis à vis de l'article : "Célib à 25 ans".
Bon je dois l'avouer, les seules personnes qui font preuve d'objectivité à mon égard, ce sont les membres de ma famille!
Contrairement à mes copines, ma mère me dit toujours lorsque je prends 3 kilos en l'espace d'une semaine!! Mais les critiques (au sens donner son point de vue) les + objectives viennent de mes 2 petites soeurs!!! Entre nous pas de faux semblants. On se dit les choses clairement, franchement, avec beaucoup (Trop?) de sincérité. A tel point que des fois, ça tombe dans la vraie méchanceté. Mais bon comme on dit: "Qui châtie bien, aime bien"
Donc ma petite soeur pense que cette article est une véritable nullité, plat, sans intérêt car le sujet est vu, revu, déjà vu, surexploité, retourné dans tous les sens. Bref aucune originalité, humour pas très recherché et surtout elle n'aime pas ma syntaxe! D'après elle, je fais des phrases bien trop courtes afin de cacher la médiocrité de mon style!
N'étant pas écrivaine, je ne prétends même pas avoir de style d'écriture!!
Donc, JOJO je tiens à te dire que OUI je n'ai rien à voir avec l'excellent BEIGDEBER qui manie le décalage, l'ironie et l'humour à souhait, OUI je n'ai pas la fantaisie d'une Carrie Bradshaw et encore moins le ton sarcastiquement drôle du blog "journal d'une connasse" (une fille trop marrante qui parle de sa vie de conasse (?) lol).
Mais traiter de sujets aussi superficiels et inintéressants que l'amour et les fringues et bien c'est difficile pour moi, j'ai aucune inspiration.
Enfin, je dis ça alors que je suis super romantique et que je kiffe grave la mode.
Mais consacrer son temps à en parler, ça doit être tellement usant et abrutissant!!
Quel accomplissement peut-on trouver à assister à chaque saison aux défilés, aux nouvelles tendances? à blablater sur le mec qui n'a pas rappellé, de celui qui ne paye pas au 1er rdv etc... . Toutefois, j'en parle!
Ce n'est certainement pas mon sujet principal ms ça me concerne et si je le fais, c'est parce qu' il y a des mécanismes qui se déroulent dans la société, qui nous échappent et nous touchent directement, indépendamment de notre volonté (?). En tout cas, prendre conscience de cela, en les écrivant sur ce blog, pour moi, c'est déjà essayer de s'en défaire!
Alors voilà grâce à ma soeur, je vais faire ma RELOU et parler que de choses sérieuses parce qu' au moins je peux me mettre en mode dissertation et ça je MAÎTRISE!

PS: IMPOSSIBLE obligé je parlerais d'amour !!!! c trop beau l'amour.
et puis c'est le principal rapport qui lie les hommes et les femmes. Il conditionne et favorise donc les inégalités de "sexe" :) et les problème de genre, la question du féminisme etc... que de choses intéressants!

25 mai 2009

Le jour où j'ai su que j'étais noire!


Dans la ville où j'ai grandi, je me souviens d'une population "united colors" il y avait vraiment de tout: noirs, blancs, arabes, asiatiques, indiens.... Toute mon enfance, j'ai fréquenté ces personnes aux origines et aux histoires différentes. Mes anciennes photos de classe témoignent bien de ce brassage culturel et ethnique. Pour moi, c'était normal, tout à fait à l'image du melting polt véhiculé par les séries américaines des années 90 que je voyais à la télévision. Entre nous, il n y avait aucune barrière, aucune tension, aucun racisme. Je me remémore l'immeuble H.L.M où je vivais au 6ème étage avec mon voisin du dessus Halim d'origine algérienne et mon voisin du dessous Vincent d'origine portugaise et avec qui je m'amusais quand nous n'avions pas école. Nos parents se saluaient, discutaient souvent ensemble, se rendaient quelques fois des petits services. Je garde QUE d'excellents souvenirs !! À aucun moment, je n'ai relevé la moindre animosité, et encore moins les symptômes d'un quelconque repli communautaire. Chaque année scolaire, je changeais de meilleure amie et j'ai le souvenir d'une petite blonde aux yeux bleues, puis d'une asiatique rondelette, d'une arabe à lunettes.... bref vous l'aurez compris dès mon plus jeune âge, je m'attachais plus à la valeur des personnes qu'à leur couleur de peau et je pensais que tout le monde raisonnait de cette façon!

Puis un jour, tout ceci est parti en miettes. Ma représentation du monde, comment j'appréhendais les choses, ToUT fut chamboulé lorsque j'ai pris conscience que j'étais noire!!

Ce que je veux dire par là c'est que soudainement j'étais confrontée à des gens qui me renvoyaient uniquement à ma principale caractéristique physique, ma couleur de peau noire qui est censée résumer, identifier ma personnalité, mes goûts, mes envies.
Cet homme blanc au premier rendez-vous galant qui me demande quels genres de musique j'écoute et me devance en affirmant que je devais probablement écoutée du rap, r'n'b et soul - ce qui n'est pas du tout faux lol . Ou celui qui me propose de finir la soirée chez lui (dans son lit bien-sûr!!!) et face à mon refus, me retorque que je devrais arrêter de faire ma "française" et que, en gros nous les noires, on est pas très difficile pour ça, qu'on est des grosses sauvages qui aiment le sexe - oui oui moi aussi j'ai halluciné en entendant cela - mais c pour ça qu'on est des bons coups!!!! - ah bon??? c'est marrant parce que je crois bien que les noirs affirment les mêmes choses sur les blanches, sans le côté sauvage. Aïe aïe aïe.
Enfin, encore des imbéciles qui font de leur expérience toute une généralité. PATHÉTIQUE! - Ah et j'allais oublier l'exemple de cette petite beauf avec qui je traînais à la fac. On commençait tout juste à se voir en dehors des cours quand elle décida de me confier ses premières impressions sur moi. La première fois qu'elle m'a vu, elle pensait que j'étais une "racaille".
Gros CHOC... je me sentais tellement vexée! je me demande encore aujourd'hui quel rapport il y a entre une "racaille" et moi, surtout qu' à la fac je n'ai jamais porté de jogging et je n'ai pas le souvenir d'avoir utilisé un langage ordurier comme j'aime le faire maintenant à la LIL Wayne - si si fuck Bitches... Oops faut que j'arrête les digressions lol - et le comble dans tout ça, elle ajoute - pour me consoler ou se rattraper je ne sais pas - que finalement elle était heureuse de me connaître, que pour elle je n'étais pas vraiment noire (????????) parce que je m'exprimais bien et que je faisais de longues études.
Ah bon je ne suis pas noire??!!!! mais alors de quelle couleur suis-je? - on va dire que je suis métisse alors!!!
C'est hallucinant les bêtises que peuvent sortir les gens avec autant de naturel. Je lui ai conseillé de lire "la lepénisation des esprits " de Pierre TÉNAVIAN pour qu'elle se rende compte du caractère raciste de ces propos. Sur le moment, elle n'a rien dit. Mais en se revoyant à la fac, une dispute à propos de notre exposé en commun et le tour était joué j'étais débarrassée de cette profonde abrutie.

Ces petites anecdotes m'ont sérieusement ébranlée. Après ma première déception sentimentale, je me suis mise à lire des tonnes de livres et j'ai découvert cet auteur TÉNAVIAN - mon mentor - qui m'a aidé à me construire intellectuellement et m'a donné les outils pour me défendre face à ce genre de personnes qui malheureusement concerne plus de gens qu'on ne le croit et je ne parle pas que des blancs! Tout le monde a des préjugés sur tout le monde. Beaucoup véhiculent des stéréotypes supers cons sur les noirs mais comme ils ont des potes noirs ben du coup ils sont excusables et certainement pas racistes!!

Les gens n'ont pas conscience de l'importance des mots, de la portée des propos qu'ils tiennent, de ce que cela signifie pour l'autre . Je ne supporte pas les gens qui disent "vous les noirs...." c'est tellement réducteur...
Même ceux qui ont les meilleures intentions - je fais référence à certaines personnes blanches passionnées par la culture négro-africaine - et sont les premiers à sortir les plus lourds stéréotypes sur les noirs. Les gens amalgament toujours cultures et traits physiques!!!
Pendant un moment, je m'informai énormément sur ces questions surtout qu'elles devenaient importantes après les révoltes dans les cités- ghettos (des lieux vraiment indignes pour un pays riche comme la France) en novembre 2005. Il y avait de nombreux articles, débats et livres sur la question noire en France. Quand on voit l'ampleur du problème, de l'étendue des dégâts, comment ce racisme larvée est quasiment rentré dans les moeurs, on peut très vite péter un plomb. La tentation est grande de se réfugier dans un certain communautarisme si ce n'est dans un racisme à l'envers.
Les mentalités vont elles changer? j'espère bien mais pour l'instant ce n'est pas gagné!

je crois en l'homme, à ses facultés de compréhension ms il faut lui donner les bonnes armes l'informer au mieux, même si c'est en partie à cause des grands médias qu'un lexique méprisant et simplificateur a pu autant proliférer et se banaliser.
Je pense qu'il est de mon devoir d'alerter, de sensibiliser les gens sur ces problèmes et pour cela quoi de mieux que le journalisme.
Je ne prétends pas pouvoir changer le monde mais je sais aujourd'hui que ma seule vocation est de fournir à mes concitoyens les moyens de "mieux" penser et ne plus être influencer par les discours tendancieux attisant le mépris et les haines. Et peut-être pourrons nous agir efficacement tous ensemble!!!

Le jour où j'ai su que j'étais noire!


Dans la ville où j'ai grandi, je me souviens d'une population "united colors" il y avait vraiment de tout: noirs, blancs, arabes, asiatiques, indiens.... Toute mon enfance, j'ai fréquenté ces personnes aux origines et aux histoires différentes. Mes anciennes photos de classe témoignent bien de ce brassage culturel et ethnique. Pour moi, c'était normal, tout à fait à l'image du melting polt véhiculé par les séries américaines des années 90 que je voyais à la télévision. Entre nous, il n y avait aucune barrière, aucune tension, aucun racisme. Je me remémore l'immeuble H.L.M où je vivais au 6ème étage avec mon voisin du dessus Halim d'origine algérienne et mon voisin du dessous Vincent d'origine portugaise et avec qui je m'amusais quand nous n'avions pas école. Nos parents se saluaient, discutaient souvent ensemble, se rendaient quelques fois des petits services. Je garde QUE d'excellents souvenirs !! À aucun moment, je n'ai relevé la moindre animosité, et encore moins les symptômes d'un quelconque repli communautaire. Chaque année scolaire, je changeais de meilleure amie et j'ai le souvenir d'une petite blonde aux yeux bleues, puis d'une asiatique rondelette, d'une arabe à lunettes.... bref vous l'aurez compris dès mon plus jeune âge, je m'attachais plus à la valeur des personnes qu'à leur couleur de peau et je pensais que tout le monde raisonnait de cette façon!

Puis un jour, tout ceci est parti en miettes. Ma représentation du monde, comment j'appréhendais les choses, ToUT fut chamboulé lorsque j'ai pris conscience que j'étais noire!!

Ce que je veux dire par là c'est que soudainement j'étais confrontée à des gens qui me renvoyaient uniquement à ma principale caractéristique physique, ma couleur de peau noire qui est censée résumer, identifier ma personnalité, mes goûts, mes envies.
Cet homme blanc au premier rendez-vous galant qui me demande quels genres de musique j'écoute et me devance en affirmant que je devais probablement écoutée du rap, r'n'b et soul - ce qui n'est pas du tout faux lol . Ou celui qui me propose de finir la soirée chez lui (dans son lit bien-sûr!!!) et face à mon refus, me retorque que je devrais arrêter de faire ma "française" et que, en gros nous les noires, on est pas très difficile pour ça, qu'on est des grosses sauvages qui aiment le sexe - oui oui moi aussi j'ai halluciné en entendant cela - mais c pour ça qu'on est des bons coups!!!! - ah bon??? c'est marrant parce que je crois bien que les noirs affirment les mêmes choses sur les blanches, sans le côté sauvage. Aïe aïe aïe.
Enfin, encore des imbéciles qui font de leur expérience toute une généralité. PATHÉTIQUE! - Ah et j'allais oublier l'exemple de cette petite beauf avec qui je traînais à la fac. On commençait tout juste à se voir en dehors des cours quand elle décida de me confier ses premières impressions sur moi. La première fois qu'elle m'a vu, elle pensait que j'étais une "racaille".
Gros CHOC... je me sentais tellement vexée! je me demande encore aujourd'hui quel rapport il y a entre une "racaille" et moi, surtout qu' à la fac je n'ai jamais porté de jogging et je n'ai pas le souvenir d'avoir utilisé un langage ordurier comme j'aime le faire maintenant à la LIL Wayne - si si fuck Bitches... Oops faut que j'arrête les digressions lol - et le comble dans tout ça, elle ajoute - pour me consoler ou se rattraper je ne sais pas - que finalement elle était heureuse de me connaître, que pour elle je n'étais pas vraiment noire (????????) parce que je m'exprimais bien et que je faisais de longues études.
Ah bon je ne suis pas noire??!!!! mais alors de quelle couleur suis-je? - on va dire que je suis métisse alors!!!
C'est hallucinant les bêtises que peuvent sortir les gens avec autant de naturel. Je lui ai conseillé de lire "la lepénisation des esprits " de Pierre TÉNAVIAN pour qu'elle se rende compte du caractère raciste de ces propos. Sur le moment, elle n'a rien dit. Mais en se revoyant à la fac, une dispute à propos de notre exposé en commun et le tour était joué j'étais débarrassée de cette profonde abrutie.

Ces petites anecdotes m'ont sérieusement ébranlée. Après ma première déception sentimentale, je me suis mise à lire des tonnes de livres et j'ai découvert cet auteur TÉNAVIAN - mon mentor - qui m'a aidé à me construire intellectuellement et m'a donné les outils pour me défendre face à ce genre de personnes qui malheureusement concerne plus de gens qu'on ne le croit et je ne parle pas que des blancs! Tout le monde a des préjugés sur tout le monde. Beaucoup véhiculent des stéréotypes supers cons sur les noirs mais comme ils ont des potes noirs ben du coup ils sont excusables et certainement pas racistes!!

Les gens n'ont pas conscience de l'importance des mots, de la portée des propos qu'ils tiennent, de ce que cela signifie pour l'autre . Je ne supporte pas les gens qui disent "vous les noirs...." c'est tellement réducteur...
Même ceux qui ont les meilleures intentions - je fais référence à certaines personnes blanches passionnées par la culture négro-africaine - et sont les premiers à sortir les plus lourds stéréotypes sur les noirs. Les gens amalgament toujours cultures et traits physiques!!!
Pendant un moment, je m'informai énormément sur ces questions surtout qu'elles devenaient importantes après les révoltes dans les cités- ghettos (des lieux vraiment indignes pour un pays riche comme la France) en novembre 2005. Il y avait de nombreux articles, débats et livres sur la question noire en France. Quand on voit l'ampleur du problème, de l'étendue des dégâts, comment ce racisme larvée est quasiment rentré dans les moeurs, on peut très vite péter un plomb. La tentation est grande de se réfugier dans un certain communautarisme si ce n'est dans un racisme à l'envers.
Les mentalités vont elles changer? j'espère bien mais pour l'instant ce n'est pas gagné!

je crois en l'homme, à ses facultés de compréhension ms il faut lui donner les bonnes armes l'informer au mieux, même si c'est en partie à cause des grands médias qu'un lexique méprisant et simplificateur a pu autant proliférer et se banaliser.
Je pense qu'il est de mon devoir d'alerter, de sensibiliser les gens sur ces problèmes et pour cela quoi de mieux que le journalisme.
Je ne prétends pas pouvoir changer le monde mais je sais aujourd'hui que ma seule vocation est de fournir à mes concitoyens les moyens de "mieux" penser et ne plus être influencer par les discours tendancieux attisant le mépris et les haines. Et peut-être pourrons nous agir efficacement tous ensemble!!!

22 mai 2009

Célib' à 25 ans!?!

Je ne sais pas vraiment depuis quand (mais je dirais depuis un an ou deux), ma mère n'arrête pas de me rabâcher qu'il serait peut être tant que je me marie!
Alors à chaque fois, je lui sors mon discours pro-féministe, "moderniste" et "occidentalisé" en lui affirmant que je suis bien trop jeune, que la seule chose qui compte pour le moment c ma réussite professionnelle et que je recherche un homme aussi diplômé que moi, respectueux, gentil, attentionné etc.... enfin tout le tralala du mec idéal qui n'existe pas, et là ma mère lance un soupir en me jetant un regard désespéré et en se disant "pourquoi j'ai élevé ma fille en France? et oh mon Dieu, je sens que je vais finir avec une tanguette!!!! - la vieille fille surdiplômée vivant tjrs chez ses parents à 30 ans - "
Au début ça me faisait rire mais j'avoue qu'à l'approche de mes 25 ans, ben je commence à flipper!!! je flippe d'autant plus que je n'ai rien concrétisé dans ma vie pour le moment NO reAL JOb, No Appart, No Guy.... qui apparement sont les seuls signes extérieurs de réussite sociale LOL.
La dernière fois j'ai croisé une amie d'enfance à la gare (le lieu de toutes les rencontres surtout celles que l'on veut éviter), après la question banale "alors tu deviens quoi?" elle s'empresse de me demander "alors tu as un petit copain?" je lui réponds que non alors elle me regarde avec un air dépité genre "ma pauvre fille" et d'un seul coup on a plus rien à se dire! sur le moment je m'en foutais mais en y repensant j'ai bien le SEUM: genre je mérite aucune considération parce que je suis célibataire! même quand tu rencontres des nouvelles personnes, la première chose dont elles vont parler c des relations amoureuses - si ce n'est sexuelles pr certaines personnes ;) - alors qd toi t'arrives tu sors "non j'ai personne" ben tout le monde se tait et cherche à rebondir sur un autre sujet. Moi qui croyait que c'était le genre de scènes qui n'arrivait que dans Sex and the city et bien non! + on avance en âge et + le célibat devient une tare vraiment difficile à porter et encore + pour une fille!
Mais pourquoi suis-je célibataire???? Ben à vrai dire j'en sais rien ....
Mon rapport aux hommes fonctionne par intermittence avec des périodes très prolifiques où je rencontre plusieurs personnes en l'espace de quelques mois puis c le grand désert pendant un long moment. Et en ce moment c le désert lol mais après le gros échec de ma dernière "histoire" ca me va très bien!! Cependant, toutes les déceptions que j'ai vécue m'ont malheureusement rendu exigeante, peureuse et intransigeante avec les hommes!!!! Ma seule obsession est de me marier du coup je me suis réfugiée dans la quête de MON homme parfait celui pour qui j'éprouverais tout de suite une attraction physique et mentale de OUF (ce qui ne m'ai jamais arrivé). Pour moi plus question de faire des concessions dès le début, de tolérer les fautes de goûts (surtout vestimentaires, j'ai horreur des mecs mal habillés!), les phrases bêtes l'humour potache, celui qui aime le foot et la bière. En même temps, le style métrosexuel j'assume ma part de "féminité" - dont la principale caractéristique est de prendre autant de temps dans la salle de bain qu'une femme. Et oui c'est l'ère de l'égalité des sexes, où les genres se confondent et où l'on réduit l'image de la femme à son temps passer à se maquiller pffffff - bref grosse digression pour dire que la caricature de la soi disant femme c'est pas trop mon délire. Moi j'aime bien celui qui sait ce qu'il veut, qui a de l'ambition, qui est franc et sait où il va mais très svt c'est le macho prétentieux qui vénère sa maman et y'a pas pire comme mec. Donc vous l'aurez compris je me complique beaucoup la vie: je ne sais même pas quel genre d'homme je recherche alors comment puis-je trouver mon prince charmant ???? LOL
TOUTE PROPOSITION DE SOLUTION est la Bienvenue ;)

Célib' à 25 ans!?!

Je ne sais pas vraiment depuis quand (mais je dirais depuis un an ou deux), ma mère n'arrête pas de me rabâcher qu'il serait peut être tant que je me marie!
Alors à chaque fois, je lui sors mon discours pro-féministe, "moderniste" et "occidentalisé" en lui affirmant que je suis bien trop jeune, que la seule chose qui compte pour le moment c ma réussite professionnelle et que je recherche un homme aussi diplômé que moi, respectueux, gentil, attentionné etc.... enfin tout le tralala du mec idéal qui n'existe pas, et là ma mère lance un soupir en me jetant un regard désespéré et en se disant "pourquoi j'ai élevé ma fille en France? et oh mon Dieu, je sens que je vais finir avec une tanguette!!!! - la vieille fille surdiplômée vivant tjrs chez ses parents à 30 ans - "
Au début ça me faisait rire mais j'avoue qu'à l'approche de mes 25 ans, ben je commence à flipper!!! je flippe d'autant plus que je n'ai rien concrétisé dans ma vie pour le moment NO reAL JOb, No Appart, No Guy.... qui apparement sont les seuls signes extérieurs de réussite sociale LOL.
La dernière fois j'ai croisé une amie d'enfance à la gare (le lieu de toutes les rencontres surtout celles que l'on veut éviter), après la question banale "alors tu deviens quoi?" elle s'empresse de me demander "alors tu as un petit copain?" je lui réponds que non alors elle me regarde avec un air dépité genre "ma pauvre fille" et d'un seul coup on a plus rien à se dire! sur le moment je m'en foutais mais en y repensant j'ai bien le SEUM: genre je mérite aucune considération parce que je suis célibataire! même quand tu rencontres des nouvelles personnes, la première chose dont elles vont parler c des relations amoureuses - si ce n'est sexuelles pr certaines personnes ;) - alors qd toi t'arrives tu sors "non j'ai personne" ben tout le monde se tait et cherche à rebondir sur un autre sujet. Moi qui croyait que c'était le genre de scènes qui n'arrivait que dans Sex and the city et bien non! + on avance en âge et + le célibat devient une tare vraiment difficile à porter et encore + pour une fille!
Mais pourquoi suis-je célibataire???? Ben à vrai dire j'en sais rien ....
Mon rapport aux hommes fonctionne par intermittence avec des périodes très prolifiques où je rencontre plusieurs personnes en l'espace de quelques mois puis c le grand désert pendant un long moment. Et en ce moment c le désert lol mais après le gros échec de ma dernière "histoire" ca me va très bien!! Cependant, toutes les déceptions que j'ai vécue m'ont malheureusement rendu exigeante, peureuse et intransigeante avec les hommes!!!! Ma seule obsession est de me marier du coup je me suis réfugiée dans la quête de MON homme parfait celui pour qui j'éprouverais tout de suite une attraction physique et mentale de OUF (ce qui ne m'ai jamais arrivé). Pour moi plus question de faire des concessions dès le début, de tolérer les fautes de goûts (surtout vestimentaires, j'ai horreur des mecs mal habillés!), les phrases bêtes l'humour potache, celui qui aime le foot et la bière. En même temps, le style métrosexuel j'assume ma part de "féminité" - dont la principale caractéristique est de prendre autant de temps dans la salle de bain qu'une femme. Et oui c'est l'ère de l'égalité des sexes, où les genres se confondent et où l'on réduit l'image de la femme à son temps passer à se maquiller pffffff - bref grosse digression pour dire que la caricature de la soi disant femme c'est pas trop mon délire. Moi j'aime bien celui qui sait ce qu'il veut, qui a de l'ambition, qui est franc et sait où il va mais très svt c'est le macho prétentieux qui vénère sa maman et y'a pas pire comme mec. Donc vous l'aurez compris je me complique beaucoup la vie: je ne sais même pas quel genre d'homme je recherche alors comment puis-je trouver mon prince charmant ???? LOL
TOUTE PROPOSITION DE SOLUTION est la Bienvenue ;)

19 mai 2009

Les supers heros et moi


Pourquoi les super-héros me fascinent-ils autant???
Mes coups de coeurs "cinéma" de cette année 2009 englobent bizarrement pas mal de films d'actions mettant en scène des personnages de COMICS, saupoudrées d'effets spéciaux époustouflants.
A priori ce n'est pas du tout mon genre de films! j'ai toujours critiqué ces longs métrages qui misaient tout sur les prouesses techniques au détriment de l'intrigue et qui plus est, se contentaient de reprendre des personnages vieillissants sortis tout droit des BD américaines des années 40-50.
Pourtant depuis quelques temps, j'ai eu l'agréable surprise de constater que ces remakes étaient de bonne qualité que ce soit sur le fond et sur la forme.
En ce qui me concerne, les films les plus réussis sont SPIDERMAN l'épisode 1 (malheureusement les suites sont très décevantes), BATMAN Begins, BATMAN the dark knight, WATCHMEN et le dernier que j'ai bcp aimé WOLVERINE Origins.
En sortant de chaque séance, j'étais dans un état second complètement fascinée par ces individus hors du commun!
Je dois reconnaître que les réalisateurs ont fait un travail formidable. Ils ont réussi à dépasser la simple intrigue du bien contre le mal, en apportant une complexité profonde et très réaliste dans la personnalité de ces super-héros. Ils servent ainsi de prétexte pour un questionnement plus profond sur la condition humaine, sa part de responsabilité dans la dégradation générale du monde d'un point de vue moral mais aussi environnemental. Et toujours la même question qui revient sans cesse: L'homme vaut-il la peine d'être sauvé????
Ces personnages dotés de capacités extraordinaires se rapprochent plus de Dieu mais leur apparence humaine les rendent proches des hommes et révèlent les faiblesses qu'ils partagent avec nous.
Le moment le plus intense est celui du déchirement intérieur du super-héros, partagé entre la colère et la haine tout en sachant au fond de son coeur qu'il doit suivre le chemin du Bien.
Je pense qu'ils illustrent très bien le parcours de chacun d'entre nous. Il y a toujours à un moment donné de notre vie, où l'on se retrouve confronter, à nous mêmes et à devoir faire des choix difficiles tout en sachant qu'ils influenceront à jamais notre destinée.
Moi je veux être à l'image des ces super-héros, qui empruntent le chemin le plus difficile et s'investissent à fond pour imposer leurs convictions à savoir: faire régner le bien.
Je sais ce que vous allez me dire c'est complètement puéril, enfantin voir utopique.
Mais je pense justement que l'on a vraiment perdu notre capacité à croire en nous-mêmes et à nos rêves et c'est pour cela qu'aujourd'hui beaucoup trop d'opprimés se résignent!
Voilà pourquoi je veux crier VIVE LES SUPER-HÉROS!!!!!!! et je pense qu'il y en a pas mal sur Terre qui comme BATMAN n'ont pas de super-pouvoirs mais ils réalisent de temps en temps des actes héroïques!!!

Les supers heros et moi


Pourquoi les super-héros me fascinent-ils autant???
Mes coups de coeurs "cinéma" de cette année 2009 englobent bizarrement pas mal de films d'actions mettant en scène des personnages de COMICS, saupoudrées d'effets spéciaux époustouflants.
A priori ce n'est pas du tout mon genre de films! j'ai toujours critiqué ces longs métrages qui misaient tout sur les prouesses techniques au détriment de l'intrigue et qui plus est, se contentaient de reprendre des personnages vieillissants sortis tout droit des BD américaines des années 40-50.
Pourtant depuis quelques temps, j'ai eu l'agréable surprise de constater que ces remakes étaient de bonne qualité que ce soit sur le fond et sur la forme.
En ce qui me concerne, les films les plus réussis sont SPIDERMAN l'épisode 1 (malheureusement les suites sont très décevantes), BATMAN Begins, BATMAN the dark knight, WATCHMEN et le dernier que j'ai bcp aimé WOLVERINE Origins.
En sortant de chaque séance, j'étais dans un état second complètement fascinée par ces individus hors du commun!
Je dois reconnaître que les réalisateurs ont fait un travail formidable. Ils ont réussi à dépasser la simple intrigue du bien contre le mal, en apportant une complexité profonde et très réaliste dans la personnalité de ces super-héros. Ils servent ainsi de prétexte pour un questionnement plus profond sur la condition humaine, sa part de responsabilité dans la dégradation générale du monde d'un point de vue moral mais aussi environnemental. Et toujours la même question qui revient sans cesse: L'homme vaut-il la peine d'être sauvé????
Ces personnages dotés de capacités extraordinaires se rapprochent plus de Dieu mais leur apparence humaine les rendent proches des hommes et révèlent les faiblesses qu'ils partagent avec nous.
Le moment le plus intense est celui du déchirement intérieur du super-héros, partagé entre la colère et la haine tout en sachant au fond de son coeur qu'il doit suivre le chemin du Bien.
Je pense qu'ils illustrent très bien le parcours de chacun d'entre nous. Il y a toujours à un moment donné de notre vie, où l'on se retrouve confronter, à nous mêmes et à devoir faire des choix difficiles tout en sachant qu'ils influenceront à jamais notre destinée.
Moi je veux être à l'image des ces super-héros, qui empruntent le chemin le plus difficile et s'investissent à fond pour imposer leurs convictions à savoir: faire régner le bien.
Je sais ce que vous allez me dire c'est complètement puéril, enfantin voir utopique.
Mais je pense justement que l'on a vraiment perdu notre capacité à croire en nous-mêmes et à nos rêves et c'est pour cela qu'aujourd'hui beaucoup trop d'opprimés se résignent!
Voilà pourquoi je veux crier VIVE LES SUPER-HÉROS!!!!!!! et je pense qu'il y en a pas mal sur Terre qui comme BATMAN n'ont pas de super-pouvoirs mais ils réalisent de temps en temps des actes héroïques!!!

18 mai 2009

Le monde changera t-il un jour?


Alors que l’élection de l’actuel président des Etats-Unis d’Amérique, M. OBAMA a suscité la plus grande aspérité au changement, les espoirs les plus fous, la croyance que des jours meilleurs étaient enfin arrivés. (Je me souviendrais toute ma vie de ce 4 novembre 2008 enfin le 5 pour ma soeur et moi, où nous nous sommes levées à 5H30 du matin pr assister en direct au résultat de ce jour historique, magnifique et mémorable. On était tellement heureuse! on s’est serrée dans les bras l’une de l’autre, partageant les larmes de joies de JESSE JACKSON!!!!!
Et bien 4 mois plus tard, on déchante déjà.
Le 1er président noir à la tête de la première puissance mondiale avait promis d’en finir avec le lobbying, les dérives anti-terrorisme et les pratiques anti-droits de l’homme spécificités peu reluisantes de l’administration BUSH, notamment en promettant la fermeture progressive du centre de détention militaire de GUANTANAMO situé à Cuba et qu’annonce t-il en ce jour du 18 mai 2009 que finalement il penche pour une réforme du camp! ce revirement a d’un seul coup remis à jour les doutes et le pessimisme dont je fais preuve chaque fois qu’un grand nombre de personnes s’enthousiasme pour quelque chose.
En l’occurence, j’ai toujours pensé que même si il est noir M. OBAMA est à la tête d’un Etat résolument mégalomane, écrasant les états les + faibles pour servir uniquement ses intérêts tout ça en complète contradiction avec ses idéaux de liberté et de respect de l’homme et lui seul ne pourra jamais changer tout ça malheureusement.
Je me pose alors la question du pouvoir? question philosophique qui cause tellement de débats!! Je me demande si une personne habitée par ces idéaux
peut rester fidèle à ces convictions, à ses principes dès qu'elle accède au poste supême? je crois bien que non !!! de même que les idées marxistes furent inapplicables, il est impossible de rester intègre une fois que l’on accède à la gouvernance d’un pays et c logique car être au pouvoir c’est hériter d’une longue pratique façonnée, institutionnalisée par un système immuable et complexe. Et il faudrait une véritable « destruction créatrice » à la SCHUMPETER pour changer les choses mais peut-on effacer son passé, renier son histoire?
on est inlassablement attaché aux choses du passé car ils construisent notre identité mais peuvent-ils nous permettre d’évoluer??

Le monde changera t-il un jour?


Alors que l’élection de l’actuel président des Etats-Unis d’Amérique, M. OBAMA a suscité la plus grande aspérité au changement, les espoirs les plus fous, la croyance que des jours meilleurs étaient enfin arrivés. (Je me souviendrais toute ma vie de ce 4 novembre 2008 enfin le 5 pour ma soeur et moi, où nous nous sommes levées à 5H30 du matin pr assister en direct au résultat de ce jour historique, magnifique et mémorable. On était tellement heureuse! on s’est serrée dans les bras l’une de l’autre, partageant les larmes de joies de JESSE JACKSON!!!!!
Et bien 4 mois plus tard, on déchante déjà.
Le 1er président noir à la tête de la première puissance mondiale avait promis d’en finir avec le lobbying, les dérives anti-terrorisme et les pratiques anti-droits de l’homme spécificités peu reluisantes de l’administration BUSH, notamment en promettant la fermeture progressive du centre de détention militaire de GUANTANAMO situé à Cuba et qu’annonce t-il en ce jour du 18 mai 2009 que finalement il penche pour une réforme du camp! ce revirement a d’un seul coup remis à jour les doutes et le pessimisme dont je fais preuve chaque fois qu’un grand nombre de personnes s’enthousiasme pour quelque chose.
En l’occurence, j’ai toujours pensé que même si il est noir M. OBAMA est à la tête d’un Etat résolument mégalomane, écrasant les états les + faibles pour servir uniquement ses intérêts tout ça en complète contradiction avec ses idéaux de liberté et de respect de l’homme et lui seul ne pourra jamais changer tout ça malheureusement.
Je me pose alors la question du pouvoir? question philosophique qui cause tellement de débats!! Je me demande si une personne habitée par ces idéaux
peut rester fidèle à ces convictions, à ses principes dès qu'elle accède au poste supême? je crois bien que non !!! de même que les idées marxistes furent inapplicables, il est impossible de rester intègre une fois que l’on accède à la gouvernance d’un pays et c logique car être au pouvoir c’est hériter d’une longue pratique façonnée, institutionnalisée par un système immuable et complexe. Et il faudrait une véritable « destruction créatrice » à la SCHUMPETER pour changer les choses mais peut-on effacer son passé, renier son histoire?
on est inlassablement attaché aux choses du passé car ils construisent notre identité mais peuvent-ils nous permettre d’évoluer??

13 mai 2009

A Gauche à fond!

Aujourd’hui, tout le monde écrit sa vie sur internet, avec une superbe mise en page, à travers blogspot.com, skyblog, myspace.com, facebook et Cie, victime de ce nombrilisme qui nous empêche de voir la vanité de notre existence, la futilité de nos actes, l’inutilité dans un monde qui s’enfonce dans un chaos inéluctable, aveuglé par la prospérité d’une minuscule partie de l’humanité, cette partie égoïste qui ose faire croire qu’un jour les 6.5 milliards d’hommes qui vivent sur Terre pourront 1 jour connaître cette prospérité mais quand on sait que moins de 5% de la population mondiale consomment plus de 50% des ressources de la planète, on peut se demander si cette égalité est techniquement possible, je veux dire il faudrait plus d’une planète pour que tout le monde consomme comme nous consommons. L’égalité prônée par les hypocrites de l’élite mondiale, cette même élite qui passe son temps à prouver aux autres qu’ils n’appartiendront jamais à leur monde, n’est qu’un leurre. Et si les choses restent dans leur état actuel, j’ai bien peur que nos descendants ne connaissent des jours bien plus sombres que les nôtres!
Mais ce qui m’épate le plus, c’est que tout le monde est au courant du problème mais personne n’a l’air de vouloir le résoudre.
Je veux dire il est de notoriété publique que les réserves mondiales de pétrole diminuent et qu’il faut donc recourir à d’autres ressources énergétiques, d’autant plus que la combustion du pétrole est la principale cause de la pollution atmosphérique qui se traduit par le réchauffement de notre atmosphère, perturbant l’équilibre naturel de la Terre comme la fonte accéléré des banquises du Pôle NOrd et que lis-je dans le Courrier international numéro (je ne sais plus combien d'ailleurs) que certains Etats, les principaux concernés sont ceux qui détiennent des prérogatives sur des morceaux d’eau et de “terres” sur le Pôle Nord comme la Russie, le Danemark je crois (à vérifier) et comme toujours les Etats-Unis, qui se livrent une bataille sans merci pour posséder le maximum de parts sur les eaux entourant le Pôle Nord car elles regorgent de puits offshore et d’énormes quantités d’énergie en uranium et autres; que faire face à tant de cynisme et de mépris; arriverons-nous un jour à faire changer les choses concrètement??? Mais devant tant de déni et d’ignorance envers les autres, envers notre mère nourricière, la Terre, comment ne pas revendiquer un changement radical voir violent. Or si il y a bien une chose dont les Etats-Unis peuvent être fier, (depuis la fameuse chute du mur de Berlin en 1989) c’est d’avoir façonné la mentalité de 3/4 de la population mondiale en leur faisant admettre qu’il n’y a pas de meilleure alternative au capitalisme comme modèle de développement et il n’y a pas plus dangereux que le communisme et tout ce qui à trait à la révolution, le gros mot du XXIème siècle.
C vrai, on dirait qu’il n’y a rien de pire que d’être pour une obédience dite d’extrême gauche (mot péjoratif qui sert à discréditer ceux qui ont le malheur, pour moi l’audace, de remettre en question l’idéologie dominante et bien pensante), et en France ça se manifeste comment cette hantise du mot “gauche” et tout ce qui évoque une vision un peu plus solidaire des hommes entre eux, soucieuse de l’homo sapiens sapiens en tant qu’être social”!!!!! ?????
Ben, par un parti socialiste français dont le nom n’a plus aucun sens, un parti qui me dégoûte par sa médiocrité, son rejet de ses valeurs et ses principes de base, qui s’est progressivement coupé de sa base électorale traditionnelle pr devenir un vulgaire réservoir de capitalistes ayant une pseudo conscience humaniste, humanitaire, sociale je ne sais pas, et cette nouvelle gauche qui a su s’intégrer parfaitement dans le système, (avouant ainsi sa défaite face à la droite et servant plus de pantin gesticulant au gré des actions de + en + autoritaires de la droite, au service de celle-ci qui a besoin de ce simulacre de démocratie pour continuer à nous pressurer en tte tranquillité alors que je me demande si la démocratie au sens “le pouvoir au peuple” existe vraiment dans nos sociétés richissimes!) je veux dire l’exemple le + flagrant est celui du vote par référendum du traité constitutionnel européen en 2005 qui s’est conclu par un non massif dans les urnes (ce fut une véritable humiliation pr la classe politique entière qui était majoritairement “pour” ce texte ultra-libérale, réduisant un peu plus les marges de manoeuvre à échelle nationale), mais qui grâce à nos chers élus, payés par nos soins et sensés être à notre écoute et oeuvrer pr notre bien, a pu passer discrètement dans la législation française, comme une lettre à la poste et sans réelle contestation. Ou encore lorsqu’on voit un homme appartenant au PS (Dominique Strauss Khan en l’occurence) devenir le directeur général de la plus grande institution libérale, le F.M.I qui a causé de nombreux dégâts en imposant des politiques d’ajustement structurel injustes et contre productives dans les pays pauvres d’Afrique noire et autres. Ou bien carrément Carla Bruni connue pr avoir chanté d’une voix suave “quelqu’un m’a dit” accompagnée de sa guitare, arborant un look bobo je m’en foutiste (mais que l’on sait très travaillé!) allant jusqu’à manifester contre une loi sur la vérification A.D.N des candidats étrangers voulant rejoindre un membre de sa famille, résidant en France qui décide finalement à épouser cet homme écoeurant de mégalomanie et arriviste notre président actuel le fameux Nicolas Sarkozy.
Quelle honte!!!! Cette pseudo gauche est pathétique aussi pathétique que Angélina Jolie et Brad Pitt gagnant des millions pr vivre dans 2000m carré (j’exagère bien sur) et qui adopte tt plein de petits êtres provenant de pays en difficultés ou encore M.I.A qui dans ses chansons véhiculent des messages plutôt sensés critiquant notre altération de la valeur de l’argent dixit son titre $20, dénonce la pauvreté, la guerre tt le tralala ms qui pose pr des marques de luxe et se fait engrossée par le fils d’un riche patron.
Ah les donneurs de leçons!!! ce sont eux les plus nuls, ils n’ont absolument rien compris à la vie.


A Gauche à fond!

Aujourd’hui, tout le monde écrit sa vie sur internet, avec une superbe mise en page, à travers blogspot.com, skyblog, myspace.com, facebook et Cie, victime de ce nombrilisme qui nous empêche de voir la vanité de notre existence, la futilité de nos actes, l’inutilité dans un monde qui s’enfonce dans un chaos inéluctable, aveuglé par la prospérité d’une minuscule partie de l’humanité, cette partie égoïste qui ose faire croire qu’un jour les 6.5 milliards d’hommes qui vivent sur Terre pourront 1 jour connaître cette prospérité mais quand on sait que moins de 5% de la population mondiale consomment plus de 50% des ressources de la planète, on peut se demander si cette égalité est techniquement possible, je veux dire il faudrait plus d’une planète pour que tout le monde consomme comme nous consommons. L’égalité prônée par les hypocrites de l’élite mondiale, cette même élite qui passe son temps à prouver aux autres qu’ils n’appartiendront jamais à leur monde, n’est qu’un leurre. Et si les choses restent dans leur état actuel, j’ai bien peur que nos descendants ne connaissent des jours bien plus sombres que les nôtres!
Mais ce qui m’épate le plus, c’est que tout le monde est au courant du problème mais personne n’a l’air de vouloir le résoudre.
Je veux dire il est de notoriété publique que les réserves mondiales de pétrole diminuent et qu’il faut donc recourir à d’autres ressources énergétiques, d’autant plus que la combustion du pétrole est la principale cause de la pollution atmosphérique qui se traduit par le réchauffement de notre atmosphère, perturbant l’équilibre naturel de la Terre comme la fonte accéléré des banquises du Pôle NOrd et que lis-je dans le Courrier international numéro (je ne sais plus combien d'ailleurs) que certains Etats, les principaux concernés sont ceux qui détiennent des prérogatives sur des morceaux d’eau et de “terres” sur le Pôle Nord comme la Russie, le Danemark je crois (à vérifier) et comme toujours les Etats-Unis, qui se livrent une bataille sans merci pour posséder le maximum de parts sur les eaux entourant le Pôle Nord car elles regorgent de puits offshore et d’énormes quantités d’énergie en uranium et autres; que faire face à tant de cynisme et de mépris; arriverons-nous un jour à faire changer les choses concrètement??? Mais devant tant de déni et d’ignorance envers les autres, envers notre mère nourricière, la Terre, comment ne pas revendiquer un changement radical voir violent. Or si il y a bien une chose dont les Etats-Unis peuvent être fier, (depuis la fameuse chute du mur de Berlin en 1989) c’est d’avoir façonné la mentalité de 3/4 de la population mondiale en leur faisant admettre qu’il n’y a pas de meilleure alternative au capitalisme comme modèle de développement et il n’y a pas plus dangereux que le communisme et tout ce qui à trait à la révolution, le gros mot du XXIème siècle.
C vrai, on dirait qu’il n’y a rien de pire que d’être pour une obédience dite d’extrême gauche (mot péjoratif qui sert à discréditer ceux qui ont le malheur, pour moi l’audace, de remettre en question l’idéologie dominante et bien pensante), et en France ça se manifeste comment cette hantise du mot “gauche” et tout ce qui évoque une vision un peu plus solidaire des hommes entre eux, soucieuse de l’homo sapiens sapiens en tant qu’être social”!!!!! ?????
Ben, par un parti socialiste français dont le nom n’a plus aucun sens, un parti qui me dégoûte par sa médiocrité, son rejet de ses valeurs et ses principes de base, qui s’est progressivement coupé de sa base électorale traditionnelle pr devenir un vulgaire réservoir de capitalistes ayant une pseudo conscience humaniste, humanitaire, sociale je ne sais pas, et cette nouvelle gauche qui a su s’intégrer parfaitement dans le système, (avouant ainsi sa défaite face à la droite et servant plus de pantin gesticulant au gré des actions de + en + autoritaires de la droite, au service de celle-ci qui a besoin de ce simulacre de démocratie pour continuer à nous pressurer en tte tranquillité alors que je me demande si la démocratie au sens “le pouvoir au peuple” existe vraiment dans nos sociétés richissimes!) je veux dire l’exemple le + flagrant est celui du vote par référendum du traité constitutionnel européen en 2005 qui s’est conclu par un non massif dans les urnes (ce fut une véritable humiliation pr la classe politique entière qui était majoritairement “pour” ce texte ultra-libérale, réduisant un peu plus les marges de manoeuvre à échelle nationale), mais qui grâce à nos chers élus, payés par nos soins et sensés être à notre écoute et oeuvrer pr notre bien, a pu passer discrètement dans la législation française, comme une lettre à la poste et sans réelle contestation. Ou encore lorsqu’on voit un homme appartenant au PS (Dominique Strauss Khan en l’occurence) devenir le directeur général de la plus grande institution libérale, le F.M.I qui a causé de nombreux dégâts en imposant des politiques d’ajustement structurel injustes et contre productives dans les pays pauvres d’Afrique noire et autres. Ou bien carrément Carla Bruni connue pr avoir chanté d’une voix suave “quelqu’un m’a dit” accompagnée de sa guitare, arborant un look bobo je m’en foutiste (mais que l’on sait très travaillé!) allant jusqu’à manifester contre une loi sur la vérification A.D.N des candidats étrangers voulant rejoindre un membre de sa famille, résidant en France qui décide finalement à épouser cet homme écoeurant de mégalomanie et arriviste notre président actuel le fameux Nicolas Sarkozy.
Quelle honte!!!! Cette pseudo gauche est pathétique aussi pathétique que Angélina Jolie et Brad Pitt gagnant des millions pr vivre dans 2000m carré (j’exagère bien sur) et qui adopte tt plein de petits êtres provenant de pays en difficultés ou encore M.I.A qui dans ses chansons véhiculent des messages plutôt sensés critiquant notre altération de la valeur de l’argent dixit son titre $20, dénonce la pauvreté, la guerre tt le tralala ms qui pose pr des marques de luxe et se fait engrossée par le fils d’un riche patron.
Ah les donneurs de leçons!!! ce sont eux les plus nuls, ils n’ont absolument rien compris à la vie.